Comptes publics 2018 : abus de langage contre morne réalité

Peu a été fait en 2017 et 2018, tout se complique pour 2019.

Ainsi donc, la croissance française s’est établie à 1,6 % en 2018 et le déficit public rapporté au PIB est tombé à 2,5 %(1). Que du bonheur ! se congratule depuis lors le duo Darmanin-Le Maire qui règne sur Bercy. Selon nos deux ministres, ces chiffres meilleurs que prévus et jamais vu depuis 10 ans pour le second, sont à l’évidence « le fruit du sérieux budgétaire » du gouvernement et confirment que « la politique économique voulue par le Président de la République fonctionne ». Et d’accumuler comme l’an dernier les tweets élogieux sur le nouvel élan économique inspiré par Emmanuel Macron : Lire la suite

Et le prix du gnangnan politique est décerné à … Bruno Le Maire !

Complément du 23 novembre 2018 : BRUNO LE MAIRE, mon préféré ! Et ce n’est pas un compliment ! Le 5 novembre chez Bourdin : « Les Français aiment la voiture et j’aime la voiture ! » Mais apparemment, ça ne suffisait pas dans le parler-faux et le grand n’importe quoi : aujourd’hui, Bruno Le Maire nous déclare sans rougir : « Les impôts et les taxes, ça suffit ! » Au fait, Bruno, c’est qui le ministre de l’économie ? [Replay]

Parmi les séquences médiatiques du week-end, on a surtout retenu l’étrange amnésie mâtinée de connivence calculée qui a saisi Jean-Luc Mélenchon lorsqu’il s’est retrouvé plus ou moins inopinément face au Président de la République. Quelle injustice pour Bruno Le Maire ! Son registre est certes moins sexy puisqu’il parle de comptes publics et de projet de loi de finances, mais à écouter le festival de petites phrases creuses et de platitudes politiquement correctes qu’il nous a servi ces derniers jours, c’est à se demander si côté langue de bois ce ne serait pas lui le meilleur d’entre tous. Lire la suite

En 2017, la France toujours en tête – pour taxer et dépenser !

Mise à jour du mercredi 23 mai 2018 : La Cour des Comptes a rendu aujourd’hui son rapport sur les comptes publics 2017 et constate que les inquiétudes qu’elle avait manifesté il y a plus d’un an sur la sincérité du budget étaient des plus fondées. Comme je le titrais en mars dernier lors de la première publication des comptes 2017 par l’INSEE : « La France toujours en tête – pour taxer et dépenser ! »

Lundi 26 mars dernier, l’INSEE a publié ses chiffres provisoires concernant les comptes publics 2017. Ô merveille, le déficit public est repassé nettement, et pour le première fois depuis des siècles, sous la barre fatidiques des 3 % demandés par l’Union européenne ! La Macronie ne se tient plus de joie. A entendre les ministres concernés (tweets ci-dessous), cette bonne nouvelle est le résultat simple et direct du pur génie macronien insufflé dans tous les recoins du pays : la confiance est de retour, les dépenses baissent et l’économie repart ! Lire la suite

From beautiful France, with love !

Mise à jour du lundi 15 mai 2017 : François hollande a officiellement cédé sa place à Emmanuel Macron. Il en a profité pour répéter qu’il laissait un pays en bien meilleur état que celui qu’il a trouvé en 2012. Comme il a renoncé à se représenter, on peut s’aventurer à lire entre les lignes d’un bilan qui, en réalité, nous laisse loin derrière de nos grands voisins comparables. (Pour le détail des mesures du quinquennat écoulé, voir ici.)


Article de peu de mots, mais quelques chiffres, pour comparer notre beautiful France avec ses premiers voisins, l’Allemagne et le Royaume-Uni.

La France est un pays magnifique. On ne manquera jamais d’angles saisissants pour imprimer de belles cartes postales en hommage à sa beauté, sa douceur de vivre, la diversité de ses paysages, ses petites églises nichées partout, ses fleuves et ses châteaux, son Chanel N°5, son foie gras, son Aloxe-Corton et ses gratins dauphinois.  Lire la suite

Le « sérieux budgétaire » selon Michel Sapin !

Les mises à jour sont en fin d’article.

contrepoints-2On imagine sans peine l’ambiance de plomb qui doit régner au Parti socialiste depuis que les résultats des « primaires citoyennes » ont officialisé la déchirure sanglante entre son pôle frondeur triomphant avec Hamon et son pôle social-démocrate recalé avec Valls. Par bonheur, ce parti multi-facettes a la chance de compter dans ses rangs quelques amuseurs de haut vol. Sur ce point, ma partialité à l’égard de Jean-Christophe Cambadélis est connue, mais j’admets bien volontiers que le jovial Michel Sapin n’est pas sans talent comique non plus ! Quand il se met à vous débiter les chiffres des comptes publics en plissant ses petits yeux et en vous balançant goguenard : « Et il n’y a pas d’astuce ! », il est simplement irrésistible ! Lire la suite

Soirée télé-loukoums à l’Elysée

La scène se passe dans la soirée du jeudi 24 novembre 2016 au Palais de l’Elysée dans le bureau du Président de la République. Un canapé bon marché a été placé devant l’écran de télévision. 

François Hollande a invité son équipe rapprochée habituelle à suivre avec lui le dernier débat de la primaire de droite qui oppose François Fillon à Alain Juppé.  Lire la suite

— Le Président : « Ça va mieux ! » — Les Français : « Non, mais ne changeons rien. »

Jeudi 14 avril dernier, le Président de la République a tenté de partir à la « reconquête » des Français dans la nouvelle émission de France 2 Dialogues citoyens et il leur a dit : « Ça va mieux. » Quelques heures auparavant, Julien Dray, député de l’Essone et membre du Bureau national du Parti socialiste, préparait le terrain en assurant sur la chaîne parlementaire LCP que grâce à ses mesures clairvoyantes, le gouvernement « est en train de réussir économiquement. » D’après lui, la France bénéficierait même de « résultats macro-économiques remarquables. » Seul petit problème, « visiblement, personne ne s’en rend compte. »   Lire la suite

Budget 2016 : opérations de contes à comptes

—>  Cet article a également été publié le vendredi 18 septembre 2015 sur  logo-cp

Les mises à jour sont en fin d’article.

Nous sommes au mois de septembre, époque traditionnelle de la rentrée des classes, des vendanges et des budgets. Sur ce dernier point, toujours délicat, Michel Sapin, ministre des finances et des comptes publics, a présenté hier (mercredi 16 septembre 2015) les grandes lignes macro-économiques qui présideront à la finalisation du budget prévu pour 2016.  Lire la suite

FH : une #ConfPR ennuyeuse et peu inspirée

—->   Cet article a également été publié le jeudi 10 septembre 2015 sur    logo-cp

Que reste-t-il à François Hollande de la superbe assurance qu’il assénait à coups de « Je veux » (dans ses soixante engagements pour la France) et de « Moi Président » (débat de l’entre-deux tours) lors de la campagne pour l’élection présidentielle de 2012 ? Que reste-t-il de ses promesses de ramener le déficit public en dessous de 3 % dès 2013, de relancer la croissance et d’inverser la courbe du chômage, de remettre l’éducation et la jeunesse au coeur de l’action publique ? Qu’en est-il de l’impartialité de l’Etat et du respect des contre-pouvoirs ? Que dire des « valeurs de la France » qu’il devait porter haut de par le monde ? Lundi 7 septembre, depuis la salle des fêtes de l’Elysée où il donnait la sixième conférence de presse de son mandat, François Hollande n’avait plus grand chose dans sa boite à outils. Il a égrené longuement et sans conviction une liste de points d’actualité sans dessiner le moindre projet d’avenir ni la moindre perspective pour la France.  Lire la suite

Préjugé politique français N° 2 : Les socialistes sont des gentils qui vont tout arranger

Si les libéraux sont des méchants et des escrocs (voir à ce sujet mon précédent article sur le Préjugé politique français N° 1), les socialistes, qu’on trouve principalement à gauche mais qu’on peut également trouver à droite de l’hémicycle, sont des gentils qui arrangent toujours tout. De leur point de vue, ce n’est certainement ni un préjugé ni une illusion, lyrique ou pas, c’est un pilier inébranlable de la politique française, c’est la mélodie du bonheur permanente, quoi qu’ils fassent et quoi qu’il arrive. On en a des preuves flagrantes tous les jours.  Lire la suite