Statues Quo ?

Je lisais ce matin dans Le Monde que l’université américaine de Princeton avait décidé de retirer le nom de Woodrow Wilson de la dénomination(1) de son École des affaires publiques et internationales. Dans le contexte de l’indignation(2) soulevée par la mort de George Floyd, citoyen américain noir décédé lors de son interpellation violente par un policier blanc de Minneapolis le 25 mai 2020, l’université a considéré que les opinions et politiques racistes de celui qui fut Président des États-Unis de 1913 à 1921 ne permettaient plus d’en faire un modèle pour les futurs acteurs de la vie publique américaine. Lire la suite

LUTTES : plus elles convergent, plus elles divaguent !

Avec l’éternel retour du mois de décembre, voici également le 25ème retour de la COP, cette conférence climat des Nations unies dont la France institutionnelle et diplomatique tire une fierté particulière puisque c’est lors de la COP21 organisée à Paris en 2015 que fut adopté le fameux objectif de limiter la hausse de la température mondiale depuis l’ère préindustrielle à 1,5 °C. Et avec le retour de la COP, il eut été très étonnant de ne pas assister au fracassant retour médiatique de Greta Thunberg. Lire la suite

Quand l’antiracisme noir pique sa crise d’intolérance

Replay du 12 juin 2020 : Demande d’une notation bienveillante pour les étudiants noirs perturbés par les événements autour de la mort de George Floyd et suspension du professeur qui a refusé, déprogrammation d’Autant en emporte le vent au Grand Rex à la demande de la Warner Bros…. l’antiracisme sombre une fois de plus dans une affligeante connerie :

Des militants antiracistes réclament l’interdiction de l’exposition « Toutânkhamon » visible à La Villette depuis le 23 mars au motif qu’elle nierait sciemment une supposée origine africaine du beau pharaon ainsi que l’appartenance de l’Egypte ancienne à l’Afrique noire. La preuve ? Et pourquoi le nez du Sphinx est-il cassé, à votre avis ? Parce que des égyptologues blancs ont détruit volontairement le nez des statues pour masquer leur forme épatée, pardi ! Lire la suite

Après Bruxelles : antiracisme de Valls et terrorisme des islamistes

Article également publié sur le site Contrepoints  le mercredi 23 mars 2016.

Que pouvait bien penser Manuel Valls hier matin lorsqu’il a compris que la capitale de la Belgique, pays voisin, allié, ami, venait de subir deux attentats meurtriers de la main de terroristes se réclamant de l’islam radical ?

Lorsqu’il a réalisé que ceux qui versent le sang, ceux qui tuent en masse dans nos contrées occidentales, ceux qui font des morts et des blessés bien concrets qu’on peut dénommer et dénombrer, ce sont des djihadistes, des guerriers musulmans, des fous de Dieu et de la Charia ?  Lire la suite

« Pas d’amalgame » : critique et contre-critique

A la suite des attentats terroristes du « Vendredi 13 », indiscutablement perpétrés au cri d’Allahu akbar, c’est-à-dire « Dieu est le plus grand » dans la religion musulmane, on a vu refleurir un autre cri bien de chez nous : « Pas d’amalgame ! », ainsi que toutes les réactions ironiques orthographiées Padamalgam qu’il ne manque jamais de susciter tant il est devenu une formule automatique de la bien-pensance sociétale de gauche.

Mais à l’instar de cette dernière, l’ironie sur le Padamalgam, qui se veut clairvoyante, tend aussi à tomber dans l’automatisme, celui de la mal-pensance réactionnaire et identitaire fièrement revendiquée.  Lire la suite