Delevoye ou la MÉDIOCRITÉ ordinaire du « modèle » français

Ouf, je suis rassurée ! Pendant quelques terribles secondes, j’ai cru que si Jean-Paul Delevoye quittait le gouvernement, c’était pour avoir enfreint gravement la Constitution et les règles de la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP). Mais non ! Seul le « courage » chevillé au corps de ce gouvernement « cou-ra-geux » dicte la « décision courageuse » de M. Delevoye dont le CV repris ces jours-ci dans la presse grâce à l’AFP bruisse soudain de ses immenses talents d’ « habile négociateur » (ici, ici, ici). Même les syndicats FO, UNSA et CFDT s’y sont mis ! 😉 Lire la suite

Je dirige la CGT Cheminots et j’adore LÉNINE ! Qui suis-je ?

Réponse : Laurent Brun, 40 ans, cravate rouge, passé par l’UNEF, formé aux Jeunesses communistes, encarté au Parti communiste et patron de la CGT Cheminots depuis 2017. Ça claque ! Et c’est en 2019, bientôt 2020, que ça se passe…

Mes contradicteurs me reprochent fréquemment d’être sous l’emprise d’une déformation idéologique qui me ferait voir du marxisme partout. Nous sommes au XXIème siècle, que diable ! C‘est fini et bien fini, tout cela ! s’exclament-ils, pleins de réprobation. Comme j’aimerais qu’ils aient raison ! Je suis néanmoins au regret de leur dire que 30 ans après la chute du mur de Berlin, les disciples de Marx sont encore loin, très loin, d’avoir lâché prise. Lire la suite

LUTTES : plus elles convergent, plus elles divaguent !

Avec l’éternel retour du mois de décembre, voici également le 25ème retour de la COP, cette conférence climat des Nations unies dont la France institutionnelle et diplomatique tire une fierté particulière puisque c’est lors de la COP21 organisée à Paris en 2015 que fut adopté le fameux objectif de limiter la hausse de la température mondiale depuis l’ère préindustrielle à 1,5 °C. Et avec le retour de la COP, il eut été très étonnant de ne pas assister au fracassant retour médiatique de Greta Thunberg. Lire la suite

Pour OXFAM, c’est finance 100 % VERTE, sinon rien !

Oxfam veut réorienter le crédit vers les projets verts à coups de bâtons. D’autres, plutôt carotte, plaident pour l’allègement des règles prudentielles des banques sur leurs encours verts. Dans tous les cas, l’analyse économique du risque disparaît au profit d’une approche strictement idéologique : vert, c’est bien, point. 

Jeudi 28 novembre dernier, l’ONG Oxfam France, alliée pour l’occasion à l’association Les Amis de la Terre, a publié un rapport intitulé en toute sobriété « La colossale empreinte carbone des banques : une affaire d’État ». Nous y voilà, une affaire d’État ! Car en bonne ligue de vertu qui se respecte, Oxfam n’a qu’une idée en tête : amener les pouvoirs publics à imposer à coups de bâton ses propres critères du bien et du mal. Lire la suite

Scandale du chlordécone : rien à voir avec le glyphosate !

Que les farouches contempteurs du glyphosate ne se réjouissent pas trop vite. Si la responsabilité de l’État dans le désastre sanitaire du chlordécone, insecticide extrêmement toxique utilisé en toute connaissance de cause dans les bananeraies des Antilles françaises jusqu’en 1993, semble avérée, ainsi que le conclut la commission d’enquête parlementaire dont le rapport a été présenté hier aux députés, il est absolument impossible d’en tirer un parallèle avec le célèbre herbicide de Monsanto en vue d’obtenir son interdiction. Lire la suite

Un an de Gilets jaunes : mais que sont les élans de liberté devenus ?

Un an de Gilets jaunes ou quand le ras-le-bol fiscal des débuts s’est effondré à toute vitesse dans la « convergence des luttes ».

Il y a un an, le samedi 17 novembre 2018, des dizaines de milliers de Gilets jaunes excédés par la « traque aux automobilistes » menée sans relâche par le gouvernement déboulaient nombreux et résolus dans notre actualité. Massés autour des ronds-points ou défilant dans nos villes, ils étaient bien décidés à faire savoir ce qu’ils pensaient de la hausse des taxes sur les carburants inscrite dans le budget 2019. Quatre milliards d’euros en plus, voilà ce que le gouvernement voulait prélever ! Lire la suite

Et maintenant, faisons tomber les murs de Berlin qui sont en nous !

Il y a 30 ans, le 9 novembre 1989, le mur de Berlin s’effondrait sous le poids de sa propre pourriture, signant ainsi sans équivoque le retentissant échec politique, économique et humain du communisme réel – pas loin de 100 millions(*) de morts dans le monde, n’oublions pas. Mais dans les faits, l’échec était consommé et avait en quelque sorte été officialisé à la face du monde dès le moment où le mur fut construit. Lire la suite

Qu’il est difficile de quitter la route de la servitude !

C’est ironique. Depuis vendredi 18 octobre dernier, le Chili est en proie aux émeutes et à la violence(*) pour dénoncer 30 ans d’ultra-libéralisme forcené, mais c’est la hausse annoncée – et annulée le lendemain – d’un prix géré administrativement par un service public, celui du ticket de métro à Santiago aux heures de pointe de 800 à 830 pesos (soit une augmentation équivalente à 4 centimes d’euro), qui a mis le feu aux poudres. Lire la suite

Points bonus pour les boursiers ou l’égalitarisme en mode délire

Ne croyez surtout pas que le défi de l’enseignement supérieur consiste à fournir les meilleures formations aux meilleurs étudiants dans une multitude de domaines en évolution constante, très variés et adaptés à toutes sortes de profils pouvant aller de l’Intelligence artificielle aux métiers du tourisme – pour citer deux exemples d’aptitudes très différentes – afin de leur ouvrir une vie d’adulte autonome sur le plan économique comme sur le plan personnel, car ce n’est absolument pas le cas. Lire la suite

Viande : des contre-indications plus politiques que médicales ?

On nous le répète en boucle : la consommation de viande peut nuire gravement à notre santé. Mais si l’on en croit les critiques soulevées par une nouvelle étude qui remet en cause cette assertion, ce n’est pas tant l’analyse médicale qui le dit que le principe de précaution et l’urgence climatique.

Vous en avez certainement entendu parler : notre stupide propension bourgeoise à consommer de la viande rouge et de la charcuterie est très mauvaise pour le bien-être animal, très mauvaise pour le climat et très mauvaise pour l’environnement. Elle témoigne d’un détestable esprit « spéciste » et d’une insouciance pour les choses de la nature qui mettent illico les végans en rogne et Greta en transe. Lire la suite