Le coronavirus de la récupération POLITICIENNE a encore frappé !

On commence à se dire que la crise sanitaire du coronavirus pourrait bien être aussi terrible en France qu’en Italie. On commence à se demander avec inquiétude si l’on aura assez de respirateurs pour tout le monde. On commence à se dire que le maintien des élections municipales de dimanche dernier a été une erreur colossale et l’on se demande quand, enfin, sera prise la décision de confinement généralisé qui, au point où nous sommes, permettra seule de mettre un frein sérieux à la propagation du virus. Lire la suite

Haenel vs Césars & Polanski ou le jeu pernicieux de la victimisation

Ainsi donc, révulsée que le prix de la meilleure réalisation soit revenu à Roman Polanski pour son film J’accuse, Adèle Haenel a quitté avec fracas la soirée des Césars 2020, pointant en avant un doigt accusateur et s’écriant : « La honte ! » Lire la suite

Parisiens, c’est officiel, HIDALGO vous donne 5 ANS d’âge mental !

Mise à jour du 1er mars 2020 : Selon le sondage hebdomadaire de l’IFOP paru ce jour, la situation de premier tour d’Anne Hidalgo se complique. La tendance observée depuis l’entrée en campagne d’Agnès Buzyn (LREM) se poursuit : Dati passe en tête avec 25 %, talonnée par Hidalgo (24 %) puis suivie de Buzyn (20 %) tandis que EELV tombe à  11 % et Villani à 8 %.


Parisiens, c’est officiel, Hidalgo vous donne 5 ans d’âge mental et elle se fiche pas mal de ce qui vous préoccupe vraiment !

Encore une élection « complètement dingue » ! Jusqu’à tout récemment, Anne Hidalgo se voyait tranquillement reconduite à Paris. Non pas que son bilan à la tête de l’Hôtel de Ville depuis 2014 fût le moins du monde convaincant, oh certes non, mais la présence dans la course municipale de Benjamin Griveaux, candidat LREM peu apprécié et flanqué d’un dissident en la personne de Cédric Villani, suffisait à lui garantir une belle avance par défaut. Lire la suite

Vandalisme écolo chez BlackRock ou le bal des petits TYRANS

Bernard Arnault peut enfin souffler. Cible récurrente de la hargne anticapitaliste depuis que François Ruffin (LFI) en a fait le grand méchant dans son film « Merci patron », le PDG de LVMH semble en bonne voie de perdre son titre. Réforme des retraites aidant, c’est maintenant le gestionnaire d’actifs BlackRock qui caracole en tête des détestations de nos permanents de l’indignation. Américain, actif dans la finance, manipulant des milliards et coupable d’investissements dans des entreprises liées aux énergies fossiles, il est devenu le bouc émissaire idéal et « tout-en-un » de la convergence des luttes. Lire la suite

SCHIAPPA : lutte contre les discriminations et double langage

Journée noire, hier 6 février 2020, pour Marlène Schiappa, l’égalité H/F et la lutte contre les discriminations dont elle porte les couleurs au sein du gouvernement !

Non seulement Isabelle Kocher, désormais connue comme « la seule femme à la tête d’un groupe du CAC 40 » n’a pas été renouvelée dans ses fonctions de directrice générale d’Engie, mais l’annonce solennelle de la « stratégie interministérielle de lutte contre les discriminations » avec promesse de « name and shame » prévue également hier s’est transformée en une discrète réunion de travail que la secrétaire d’État n’a même pas évoquée lors de son passage sur Europe 1 le matin même. Lire la suite

Affaire MILA : Il ne manquait plus que Belloubet ! C’est grave.

Je ne pensais plus aborder « l’affaire Mila » moi-même car beaucoup avait déjà été dit et bien dit, tant sur les inacceptables menaces de mort reçues par l’adolescente suite à sa virulente critique de l’Islam que sur le lamentable silence gêné de toutes ces belles âmes généralement de gauche qui font pourtant profession de dénoncer partout les atteintes aux droits de l’homme. Mais c’était sans compter sur le véritable génie de Nicole Belloubet, ministre de la Justice, pour relancer avec brio polémique et confusion malsaine. Lire la suite

Delevoye ou la MÉDIOCRITÉ ordinaire du « modèle » français

Ouf, je suis rassurée ! Pendant quelques terribles secondes, j’ai cru que si Jean-Paul Delevoye quittait le gouvernement, c’était pour avoir enfreint gravement la Constitution et les règles de la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP). Mais non ! Seul le « courage » chevillé au corps de ce gouvernement « cou-ra-geux » dicte la « décision courageuse » de M. Delevoye dont le CV repris ces jours-ci dans la presse grâce à l’AFP bruisse soudain de ses immenses talents d’ « habile négociateur » (ici, ici, ici). Même les syndicats FO, UNSA et CFDT s’y sont mis ! 😉 Lire la suite

Je dirige la CGT Cheminots et j’adore LÉNINE ! Qui suis-je ?

Réponse : Laurent Brun, 40 ans, cravate rouge, passé par l’UNEF, formé aux Jeunesses communistes, encarté au Parti communiste et patron de la CGT Cheminots depuis 2017. Ça claque ! Et c’est en 2019, bientôt 2020, que ça se passe…

Mes contradicteurs me reprochent fréquemment d’être sous l’emprise d’une déformation idéologique qui me ferait voir du marxisme partout. Nous sommes au XXIème siècle, que diable ! C‘est fini et bien fini, tout cela ! s’exclament-ils, pleins de réprobation. Comme j’aimerais qu’ils aient raison ! Je suis néanmoins au regret de leur dire que 30 ans après la chute du mur de Berlin, les disciples de Marx sont encore loin, très loin, d’avoir lâché prise. Lire la suite

LUTTES : plus elles convergent, plus elles divaguent !

Avec l’éternel retour du mois de décembre, voici également le 25ème retour de la COP, cette conférence climat des Nations unies dont la France institutionnelle et diplomatique tire une fierté particulière puisque c’est lors de la COP21 organisée à Paris en 2015 que fut adopté le fameux objectif de limiter la hausse de la température mondiale depuis l’ère préindustrielle à 1,5 °C. Et avec le retour de la COP, il eut été très étonnant de ne pas assister au fracassant retour médiatique de Greta Thunberg. Lire la suite

Pour OXFAM, c’est finance 100 % VERTE, sinon rien !

Oxfam veut réorienter le crédit vers les projets verts à coups de bâtons. D’autres, plutôt carotte, plaident pour l’allègement des règles prudentielles des banques sur leurs encours verts. Dans tous les cas, l’analyse économique du risque disparaît au profit d’une approche strictement idéologique : vert, c’est bien, point. 

Jeudi 28 novembre dernier, l’ONG Oxfam France, alliée pour l’occasion à l’association Les Amis de la Terre, a publié un rapport intitulé en toute sobriété « La colossale empreinte carbone des banques : une affaire d’État ». Nous y voilà, une affaire d’État ! Car en bonne ligue de vertu qui se respecte, Oxfam n’a qu’une idée en tête : amener les pouvoirs publics à imposer à coups de bâton ses propres critères du bien et du mal. Lire la suite