Emmanuel Macron et son rapport LIBERTICIDE aux libertés

D’un côté, l’on voit M. Macron monter au créneau pour défendre les libertés. « Nous ne renoncerons pas aux caricatures, aux dessins (…) parce qu’en France, les Lumières ne s’éteignent jamais » a-t-il réaffirmé le mois dernier dans son hommage à Samuel Paty, cet enseignant décapité pour avoir utilisé des caricatures du prophète Mahomet dans un cours sur la liberté d’expression. Lire la suite

Quand la gauche entend le mot AMAZON, elle sort ses pétitions

Vous connaissez l’adage : « Parlez-en en bien, parlez-en en mal, mais parlez-en ! » À cette aune, nul doute que Jeff Bezos, le PDG fondateur du géant du commerce en ligne Amazon doit se frotter les mains. Lire la suite

Hidalgo : sous les pavés, les taxes!

Je crois que je l’ai déjà écrit ici à plusieurs reprises : la politique très en vogue actuellement du « quoi qu’il en coûte » financé par de la dette publique à gogo accompagnée de la promesse jurée crachée qu’il n’y aura pas de hausse d’impôt se traduira inéluctablement un jour par l’augmentation de la pression fiscale.

Et quand je dis « un jour », je ne parle nullement des élusives calendes grecques mais du Conseil de Paris d’après-demain (17 novembre 2020) qui doit se prononcer sur la « création de recettes budgétaires » quatre mois après la réélection d’Anne Hidalgo sur la promesse de geler les impôts lors de son nouveau mandat. Lire la suite

Chômage au 3è trimestre 2020 : EMBELLIE ou EXPLOSION ?

Le 27 octobre dernier, la Direction des statistiques du ministère du Travail (DARES) nous livrait ses chiffres du chômage pour le 3ème trimestre 2020. Ô merveille, le nombre de demandeurs d’emploi sans aucune activité (catégorie A) s’établissait à 3 924 100, soit un recul de 11 % en France entière par rapport au terrible trimestre précédent qui incluait six semaines de confinement.

Et nos journaux préférés de titrer en chœur sur la « forte baisse du chômage » (Le Figaro, Le Parisien) et sur « l’embellie relative du 3ème trimestre » (Le Monde). Lire la suite

Trois petits mots sur les élections américaines de 2020

1. Avancées libérales  –  2. « Qualité » du scrutin  –  3. « Qualité » du programme de Joe Biden.

Il s’est passé des choses très intéressantes lors du grand round électoral américain de cette année. Appelés à choisir le 46ème Président des États-Unis, à renouveler un tiers du Sénat ainsi que l’intégralité de la Chambre des Représentants, les électeurs devaient également se prononcer par référendums locaux sur plusieurs sujets socio-économiques d’importance. Ce n’est pas une mince victoire libérale que de constater combien des politiques typiquement dirigistes ont été fermement rejetées, y compris dans des États acquis de longue date au parti démocrate. Lire la suite

Vote sur l’État d’urgence sanitaire : Olivier Véran nous fait le coup de la « saine colère » à la Royal

Avez-vous déjà eu l’occasion de lire en quoi consiste exactement le régime de l’État d’urgence sanitaire sous lequel nous vivons de façon complète ou transitoire depuis le mois de mars dernier du fait de la pandémie de Covid-19 ? Je vous invite à le faire sans tarder car du point de vue de la restriction des libertés civiles, c’est véritablement énorme : Lire la suite

Un reconfinement entre carences d’État et morgue de l’exécutif

Emmanuel Macron est doué d’un chic incomparable pour donner au moindre de ses mots et au moindre de ses mouvements un lustre politique qu’ils ne possèdent nullement.

Exactement comme à l’époque où il n’était qu’aspirant-Président en marche pour la conquête du pouvoir, l’essentiel de sa méthode de gouvernement réside non pas dans les réformes mais dans les impressions de réforme qu’il s’efforce d’enraciner dans les esprits Lire la suite

Attentat de Nice : l’horreur, une fois de plus, une fois de trop

Info du 3 novembre 2020 : Quatre personnes ont été tuées (et une quinzaine blessées) hier soir à Vienne en Autriche. Un assaillant, sympathisant de l’État islamique, a été abattu par la police. On ignore s’il a agi seul.

Cet article est la suite imprévue, mais non pas imprévisible, de « Professeur décapité : et la France tomba des nues pour la 1000è fois » du 19 octobre 2020.

Encore une fois ce cri qui signe inéluctablement tous les crimes des terroristes islamistes. Encore une fois ce « Allahu Akbar », ce « Allah est le plus grand » jeté à la face des trois victimes de la basilique Notre-Dame de l’Assomption de Nice, puis répété et répété sans fin dans un paroxysme de haine compulsive à la face des médecins qui dispensaient les premiers soins au terroriste blessé dans l’assaut de la police. Encore une fois cette louange quasi-automatique de Dieu qui ne trouve à se résoudre que dans le sang et la mort des « infidèles ». Lire la suite

ERDOGAN, « charmant » modèle de nos idiots utiles de l’islamisme

« Nous ne renoncerons pas aux caricatures, aux dessins (…) parce qu’en France, les Lumières ne s’éteignent jamais », a réaffirmé le Président Macron dans son hommage à Samuel Paty, cet enseignant décapité le 16 octobre dernier par un terroriste islamiste tchétchène pour avoir montré à ses élèves des caricatures du prophète Mahomet dans le cadre d’un cours sur la liberté d’expression. Lire la suite

Mélenchon, les Tchétchènes et le coup classique de la victimisation

Je pense que tout le monde sera d’accord là-dessus : la victime du drame de Conflans-Sainte-Honorine, c’est Samuel Paty, cet enseignant décapité la semaine dernière par un jeune Tchétchène parce qu’il avait eu l’audace blasphématoire inexpiable de montrer à ses élèves les caricatures de Charlie Hebdo relatives au prophète Mahomet dans le cadre d’un cours sur la liberté d’expression. Lire la suite