Lacordaire ou le catholicisme libéral inachevé

Lacordaire, sa citation, d’autres citations plus intéressantes, et tout le reste ! Bon dimanche !

Ma route de catholique immergée dans le libéralisme devait bien finir par croiser un jour celle du père Henri-Dominique Lacordaire (1802-1861). Prédicateur dominicain réputé pour sa grande éloquence, il fut non seulement l’artisan de la restauration de son ordre en France – l’Ordre des Prêcheurs, justement – mais il participa intensément à la fondation du  « catholicisme libéral » et se prononça sans ambiguïté pour la liberté de la presse, la liberté religieuse, la liberté de l’enseignement et la séparation de l’Eglise et de l’Etat. Lire la suite

Comme si la liberté pouvait être traitée de « vide métaphysique » !

Francis Fukuyama a donné récemment une grande interview au Figaro sous le titre « Il y a un risque de défaite de la démocratie ». Venant de lui, auteur en 1989 du retentissant article « The end of History ? » (la fin de l’Histoire ?) – avec un point d’interrogation, il est bon de le noter – on se dit qu’il est doucettement en train de prendre acte que le consensus qu’il voyait se dégager à l’époque autour des démocraties libérales est tout aussi chahuté aujourd’hui qu’il l’était avant la chute du mur. Lire la suite

Oui, l’histoire est complexe. Licence to kill ? #CheGuevara

Mise à jour du 28 décembre 2017 : Pour Anne Hidalgo, qui vient d’inaugurer une expo sur le Che à l’Hôtel de Ville de Paris, Che Guevara est « une figure de la révolution devenue une icône militante et romantique. » Peut-on tomber plus bas dans l’ignoble ? Lisez plutôt l’article qui suit !

Il y a 50 ans, le 9 octobre 1967, mourait le délicieux Che Guevara.

J’ai parfois eu tendance à penser que certaines mises au point, certains combats, n’avaient plus vraiment lieu d’être menés car avec le temps, les avancées de la recherche historique et la diffusion de l’information dans le public ont fait leur oeuvre d’éclaircissement et ont permis de remettre définitivement et indiscutablement à leur place criminelle certains tyrans sanguinaires, trop longtemps adulés auparavant comme des sauveurs de l’humanité. Lire la suite

Destutt de Tracy, « Idéologue » au sens propre

Qu’est-ce que l’idéologie ? Si l’on s’en tient à l’étymologie, il s’agit de l’étude scientifique des idées, tout comme l’étymologie – pour prendre l’exemple qui me tombe justement sous la main – est l’étude ou la science du sens des mots. Et c’est bien ainsi que l’entendait le philosophe, homme politique et économiste libéral français Antoine Destutt de Tracy (1754-1836) lorsque, le premier, il forgea ce terme dans son « Mémoire sur la faculté de penser » publié en 1796.  Lire la suite

2016, année ratée. Remettons de la liberté dans nos rouages !

L’année 2016 s’achève. Il y a un an jour pour jour, j’écrivais : « L’année 2015 tire à sa fin. » Par cette formulation empreinte de lassitude, je voulais signifier combien on pouvait avoir hâte de fermer la page de cette année funèbre, marquée au plus haut point par la sanguinaire violence du projet totalitaire islamiste particulièrement construit contre toute forme de liberté. Je formais alors le voeu qu’on en sorte personnellement et collectivement grandis et éclairés plutôt que conformes, qu’on y puise le sursaut nécessaire pour aller chercher et protéger la valeur cardinale de l’occident des Lumières, la liberté.  Lire la suite

J-F Revel, révélateur inlassable de la « parade » socialiste

contrepoints-2L’Union soviétique, laboratoire grandeur nature du communisme de 1917 à 1989, s’est effondrée sur elle-même il y a plus de 25 ans sous l’effet de ses propres incapacités génétiques à assurer la liberté politique et la prospérité économique. Les pays qui persistent à se réclamer du progressisme socialiste le plus idéologique sont tous en faillite, noyés en bonne et due forme dans la répression et la pénurie, les exemples les plus représentatifs et les plus accablants étant Cuba et le Vénézuela. Il n’empêche. Nous sommes en France.  Lire la suite