École dès 3 ans : encore un couac majeur du gouvernement

Inutile parce que déjà réalisé dans les faits, l’abaissement de l’âge de la scolarité obligatoire à 3 ans affecte les finances publiques et risque de limiter encore plus la minuscule liberté d’enseignement qui existe dans ce pays.

On savait déjà que l’abaissement de l’âge de la scolarité obligatoire de 6 à 3 ans annoncé comme fondateur par Emmanuel Macron en mars 2018 relevait plus de l’affichage et de la communication que de la nécessité éducative de faire affluer les jeunes enfants vers l’école maternelle puisque 97,5 % et 100 % d’entre eux étaient déjà scolarisés à 3 ans et 4 ans respectivement (voir ci-dessous les chiffres INSEE 2016). Lire la suite

Monopole de la Sécu : ouvrons les yeux, c’est un échec !

La Cour des Comptes a confirmé hier que le fragile échafaudage comptable de la sécurité sociale obtenu en 2018 se casse à nouveau la gueule dans des proportions alarmantes.

On a failli croire que notre fabuleux monopole de la sécurité sociale, celui que le monde entier nous envie, était en bonne voie de combler son célèbre « trou » financier. Après une réduction régulière du déficit annuel depuis 2010, le gouvernement, guilleret et inconscient, avait même prévu un retour à l’équilibre des comptes dès cette année. De quoi parader une fois de plus à propos de cet esprit de solidarité et de justice sociale qui serait la marque inégalée de la moralité supérieure du modèle français. Lire la suite

Royal : la « Fake Science » n’a aucun secret pour elle !

CHERS LECTEURS,
Au cours des semaines qui viennent, le rythme de ce blog va changer.
Voir explications en fin d’article.

.
Actualité écologique chargée ces derniers jours. Au menu : incendie de l’usine Lubrizol de Rouen, convention citoyenne sur le climat et débats sur l’épandage des pesticides à proximité des lieux habités. Pour BFMTV et Jean-Jacques Bourdin, pas d’erreur, qui de mieux que « la première femme de l’histoire de France à accéder au second tour de l’élection présidentielle » pour apporter des informations claires et sérieuses sur ces sujets complexes à des citoyens en plein questionnement ? Lire la suite

PLF 2020 : la France mauvaise élève et donneuse de leçons

Cet article fait suite à « 2020 ou l’année budgétaire qui hollandise Macron définitivement » publié le 10 septembre dernier.

Difficile d’échapper à la merveilleuse nouvelle : le grand choc fiscal tant attendu par des Français plus écrasés de prélèvements obligatoires que partout ailleurs toucherait enfin les côtes françaises ! Si l’on en croit les ministres de Bercy qui viennent de présenter le Projet de loi de finances pour l’année prochaine (PLF 2020), ce sont des milliards que les particuliers et les entreprises ne paieront plus grâce à la politique aussi techniquement rigoureuse que socialement généreuse de l’exécutif depuis 2017. Résultat, le déficit public tomberait l’an prochain à 2,2 % du PIB, du jamais vu depuis 20 ans, vive la République et vive la France ! Lire la suite

L’audiovisuel public selon Riester: NETFLIX doit payer !

Mme MP, il serait temps de mettre un terme à votre anti-macronisme primaire ! Vous ne cessez de vous plaindre qu’Emmanuel Macron s’enfonce dans les traces de Chirac et Hollande réunis, que les dépenses publiques augmentent, que les impôts s’alourdissent et que la dette publique caracole, mais cette fois, ravalez vos lamentations car en 2020, la redevance télé va BAISSER grâce aux fabuleuses ÉCONOMIES réalisées par l’audiovisuel public ! Lire la suite

Les Français et l’environnement : Mes réponses pour Atlantico

Petit article de dernière minute ! Hier soir 23 septembre 2019, alors que le sommet de l’ONU sur l’urgence climatique avait débuté le jour même sous les imprécations habituelles de la jeune activiste du climat Greta Thunberg – « Comment osez-vous regarder ailleurs ? » – la rédaction d’Atlantico m’a téléphoné afin de me soumettre cinq questions sur l’attitude des Français face aux défis climatiques et environnementaux. Je n’ai pas eu beaucoup de temps pour ciseler mes réponses, mais voici ce que j’ai envoyé à Atlantico : Lire la suite

L’État ne sera « simplifié » que le jour où il sera « limité »

Un rapport du Sénat publié hier (mardi 17 septembre 2019) nous apprenait que « la réforme du stationnement de 2018 n’a rien simplifié. » Pour ses auteurs :

« Dans ce domaine, on a multiplié les réformes pour simplifier le système et tout est devenu plus compliqué ! »

C’est ballot ! Mais tellement classique et prévisible dans notre France supérieurement étatisée… Lire la suite

« Nouveau monde » macronien : Ne cherchez plus, il n’existe pas !

À peine avais-je refermé mon ordinateur sur la constatation désabusée que le budget 2020 signait le retour accéléré d’Emmanuel Macron dans « l’Ancien monde » dont il prétendait extraire la France avec une ardeur toute « printanière » et l’audace du jeune loup qui défie ses aînés, que l’actualité s’ingéniait à confirmer ce sentiment. On apprenait en effet que le Président de l’Assemblée nationale Richard Ferrand n’avait nullement l’intention de démissionner suite à sa mise en examen pour prise illégale d’intérêts dans l’affaire des Mutuelles de Bretagne. Lire la suite

2020 ou l’année budgétaire qui hollandise Macron définitivement

RETOUR vers l’ANCIEN MONDE pour Emmanuel Macron. Rien ne peut le dire plus clairement qu’un budget et celui qui se profile pour 2020 nous enferre inéluctablement dans la spirale « dépenses impôts dette » si caractéristique de l’exception française !

Le projet de loi de finances (PLF) pour l’année 2020 sera présenté en Conseil des Ministres le 27 septembre prochain. J’aurai l’occasion d’en reparler lorsqu’il sera officiellement dévoilé (ici), mais ce ne sera jamais que pour préciser des chiffres dont on sait déjà qu’ils consistent à enterrer définitivement tous les engagements de campagne du candidat Macron qui auraient pu avoir un effet structurel appréciable alors que la conjoncture économique mondiale s’annonce morose. Lire la suite

PARIS : Villani se lance à son tour dans « la politique autrement »

Mise à jour du dimanche 15 septembre 2019 : D’après un sondage Ifop-Fiducial, le premier après l’annonce de candidature de Villani, Hidalgo (PS) obtiendrait 24 % des voix, Griveaux (LREM) 17 % et Villani (dissident LREM) 15 %. Une liste LR menée par Rachida Dati recueillerait 14 % et la liste EELV 13 %.

Faire de la politique autrement, ne serait-ce pas tout bêtement faire de la politique à la mode en s’imaginant être plus… intelligent, compétent, légitime, etc. que tous les autres ? En s’imaginant être l’Élu de ses concitoyens plutôt qu’un élu parmi d’autres ?

Jubilez, électeurs Parisiens, la dimension environnementale et climatique de votre ville ne sera pas négligée lors de la course municipale de mars 2020, bien au contraire ! Car voici maintenant que Cédric Villani entre en scène avec l’ambition déclarée de faire de la politique « autrement », de se mettre « en mouvement » (par opposition à « en marche »), bref, de devenir « le premier maire véritablement écologiste de Paris » ! Lire la suite