Bruno Le Maire et la croissance : CaRRRamba, encore RRRaté !

Ce petit article du dimanche peut être lu comme la suite de CROISSANCE : ce qu’en dit Bruno Le Maire n’est que LITTÉRATURE du 13 janvier 2021.

Comme la vie de ministre de l’Économie serait belle si l’on pouvait décréter la croissance ! Quelques dizaines de milliards d’euros de dépenses publiques en plus, des aides, de la solidarité, des prêts garantis et hop, tout le monde rebondit, tout le monde retrouve du travail et du pouvoir d’achat, tout le monde fait des roulades dans les jardins de l’Élysée, tout le monde adore le gouvernement et tout le monde vote pour Emmanuel Macron en 2022 ! Lire la suite

Syndicats : bruyants, bloquants… et NON-représentatifs

On les entend moins et on les voit moins battre le pavé depuis que le gouvernement s’est chargé lui-même de bloquer toute l’activité du pays dans l’espoir de circonscrire l’épidémie de Covid-19, mais nos syndicats préférés sont toujours bien présents sur le papier, ainsi que nous le rappelait hier le ministère du Travail en divulguant leur « audience » calculée sur la base des différentes élections professionnelles en entreprise qui se sont déroulées depuis 2017. Lire la suite

« Faire barrage à l’extrême-droite » : Le concept-piège qui SCLÉROSE la politique française depuis 1984

Précision du 24 mai 2021 à 11 h : Cet article n’est pas un plaidoyer pour le RN mais une suggestion libérale pour sortir du piège tendu à la droite par François Mitterrand en 1984 par instrumentalisation calculée de l’effet repoussoir de l’extrême-droite.

* * *

PRÉAMBULE   Qu’est-ce qu’une sclérose ? Au figuré, c’est l’état de qui – personne, collectivité, institution – ne sait plus évoluer ni s’adapter, c’est une forme de fossilisation du comportement et de la pensée.

C’était en janvier 2020. À l’époque, on parlait déjà beaucoup de l’élection présidentielle de 2022 et l’on s’interrogeait non sans raison sur les possibilités de victoire de la Présidente du Rassemblement national Marine Le Pen. Cette fois-ci, pourrait-elle s’imposer au second tour ? Pourrait-elle battre Emmanuel Macron ? « Mais bien sûr », avait alors répondu Ségolène Royal à Ruth Elkrief qui lui posait la question sur BFM TV, ajoutant avec une clairvoyance inhabituelle chez elle : Lire la suite

Doctolib : vers un destin de mal-aimé à succès comme Amazon ?

On ne sait jamais. Au train où vont les choses, la plateforme française de prise de rendez-vous médicaux sur internet Doctolib pourrait bien devenir un jour un acteur majeur de l’économie numérique européenne. Il est donc urgent de bien faire comprendre à notre opinion publique nationale qu’une entreprise qui combine initiative privée, service client, données de santé et cloud d’Amazon dans un succès insolent ne peut en aucune façon s’inscrire harmonieusement dans notre fabuleux modèle de développement économique et social. Lire la suite

« Droit à la poursuite d’études » : Encore une FAUSSE bonne idée !

Bac+5 et toujours au chômage : avec les fermetures d’activité imposées pour faire barrage à la pandémie de Covid-19, l’inquiétude des étudiants qui arrivent actuellement sur le marché du travail rebondit de plus belle. Mais le Covid n’explique pas tout. Cela fait des années que la « complainte du beau diplôme sans débouché » associé à un chômage des jeunes extrêmement élevé par rapport à la plupart des pays de l’Union européenne semble être devenue la marque de notre enseignement universitaire. Lire la suite

Molière nous l’avait dit : Toujours se méfier du « virtue signalling » !

Il y a quelques semaines de cela, j’ai failli commettre un crime épouvantable : jeter un masque chirurgical usagé, comme ça, direct, dans la poubelle ! Halte-là, me dit en substance l’ami parisien chez qui j’étais en visite, sortant illico une paire de ciseaux d’un tiroir et se mettant à couper consciencieusement les élastiques. J’ai vu un reportage horrible, tous les déchets vont à la mer, les mouettes se prennent inextricablement les pattes ou les ailes dans les élastiques des masques et finissent par en mourir. Lire la suite

Sciences Po Grenoble ou la tyrannie décomplexée du syndicat étudiant

Cet article est la suite de Sciences Po Grenoble : avoir tort avec SARTRE, encore et toujours publié ici le 11 mars 2021.

On ne sait toujours pas qui sont les étudiants directement responsables du collage placardé en mars dernier à l’entrée de Sciences Po Grenoble accusant nommément deux enseignants de l’établissement de « fascisme » et « d’islamophobie » (photo de couverture).

En revanche, on apprend aujourd’hui que le syndicat étudiant maison (une scission de l’UNEF baptisée Union syndicale ou US), avait installé depuis plusieurs mois un « climat de peur » parmi les étudiants Lire la suite

Il y a 40 ans, François Mitterrand devenait Président…

PRÉAMBULE   La presse nous rapportait récemment que les socialistes n’étaient pas parvenus à s’entendre sur la façon de célébrer le 40ème anniversaire du 10 mai 1981, date théoriquement chérie entre toutes puisqu’elle symbolise l’arrivée (triomphale, bien sûr) d’un Président socialiste dans la France de la Vème République. Entre Rwanda, bisbilles personnelles et course obsessionnelle après les écologistes, ils ont beau être de moins en moins nombreux, les occasions de discorde s’amoncellent. Mais comment font-ils ? Lire la suite

Eh oui, la LIBERTÉ d’expression, c’est pour tout le monde !

Il est agréable de pouvoir l’écrire de temps en temps : on dirait bien que tout n’est pas complètement pourri au royaume de l’Absurdistan de la République de France. Mardi 4 mai dernier, le tribunal correctionnel de Nanterre a relaxé Marine Le Pen et le député européen Gilbert Collard dans l’affaire de la diffusion de photos d’exactions de l’État islamique. Une victoire pour la liberté d’expression et une débandade en rase campagne pour ceux qui cherchaient à affaiblir politiquement le Rassemblement national par ce biais judiciaire cousu de fil blanc. Lire la suite

2022 : l’élection où tout le monde court après tout le monde

Si ce n’était navrant sur le plan de la production des idées politiques, ce serait très amusant à observer. À un an de l’élection présidentielle de 2022, les principaux candidats, ceux qui semblent faire la course en tête pour l’instant, se sont tous mis à chasser ouvertement sur les terres de prédilection de leur(s) adversaire(s), quitte à revenir sur leurs positionnements antérieurs avec une incohérence et une mauvaise foi à couper au couteau. Lire la suite