Dupont-Aignan : confessions, petits calculs et grande confusion

Mise à Jour du lundi 15 mai 2017 : Comme je l’écrivais dans l’article ci-dessous, il y avait fort à parier que l’accord entre Nicolas Dupont-Aignan et Marine Le Pen ne survivrait pas à l’échec (hautement prévisible) de cette dernière : « Je vois bien cet accord tomber en complète désuétude dès dimanche soir », écrivais-je à l’époque. Eh bien, c’est chose faite. La confusion dominant manifestement les petits calculs – ou de nouveaux calculs de coin de table étant venus se substituer aux calculs précédents – NDA a confirmlé ce matin sur BFMTV que son accord avec le FN était caduc et que son parti présenterait des députés dans toutes les circonscriptions quitte à étudier des désistements au cas par cas pour le second tour.

« Nous avons bâti une alliance historique qui va changer le cours de l’Histoire de France » a déclaré Nicolas Dupont-Aignan dans le micro de Jean-Jacques Bourdin le 1er mai dernier. Rien que ça ! Il parlait bien sûr de l’accord de gouvernement négocié avec Marine Le Pen en vue de voir cette dernière accéder à la présidence de la République le 7 mai prochain. « L’objectif, c’est de gagner cette présidentielle » a-t-il affirmé les yeux dans les yeux du journaliste (voir vidéo en fin d’article, 21′).  Lire la suite