CAUCHEMAR : imaginez la Coupe du Monde de foot SANS sélection…

REPLAY : Alors que la finale de la Coupe du Monde de foot 2022 opposant la France à l’Argentine va se tenir ce dimanche 18 décembre à 16 heures, avec l’enjeu d’un troisième trophée pour les deux équipes, je remets en avant l’article un peu railleur que la précédente édition de 2018 m’avait inspiré sur la question du rapport complexe que les Français entretiennent avec l’idée de sélection (publication initiale le 14 juillet 2018). Lire la suite

Cauchemar : Imaginez la Coupe du Monde sans sélection…

Mise à jour du 15 juillet 2018 J’imagine que ça ne vous a pas échappé : l’équipe de France a gagné la Coupe du monde de football 2018 par 4 buts à 2 contre la Croatie à l’issue d’un match parfois étrange !

La finale de la Coupe du monde de football 2018 entre la France et la Croatie va se jouer demain 15 juillet 2018. Vingt ans après l’euphorie de 1998, la France va-t-elle décrocher son deuxième titre de champion du monde ? Quant à la Croatie, « petit » pays de 4 millions d’habitants, va-t-elle enfin obtenir le précieux trophée dont elle s’était approchée de si près, en 1998 justement, en perdant en demi-finale, contre la France justement, et en remportant ensuite la petite finale contre les Pays-Bas ? Beaucoup d’espoir, donc, et beaucoup d’enjeu sportif et mental des deux côtés !  Lire la suite

Saint-André : « Les All Blacks, je les ai gagnés trois fois d’affilée ! »

Variations sur un entretien avec Philippe Saint-André, sélectionneur malheureux du XV de France de 2011 à 2015, joueur (ailier) aux 69 sélections internationales pour lesquelles il fut 34 fois capitaine des Bleus et où il marqua 32 essais (3ème rang du rugby Français).

La France n’a jamais gagné une Coupe du Monde de Rugby. Elle s’est approchée du but à trois reprises comme finaliste, lors de la première d’entre elles en 1987 puis en 1999 puis en 2011. Cette année-là, ce fut bien une défaite, mais si près de la réussite qu’elle apparait presque comme une victoire : en finale, les Bleus concèdent le match aux mythiques All Blacks néo-zélandais sur un score de 8 à 7 ! Mais c’est la tradition, l’entraîneur sélectionneur d’alors, Marc Lièvremont, cède sa place, comme Bernard Laporte l’avait cédée en 2007. Et Philippe Saint-André entre en scène pour décrocher au bout du compte la pire défaite française en coupe du monde. C’est la branlée historique, un score de cauchemar, 62 à 13 en quarts de finale contre les All Blacks, qui seront sacrés champions du monde pour la troisième fois.  Lire la suite