François Hollande, premier touriste de France !

On a bien ri la semaine dernière lorsqu’on a appris que le fantomatique ministre de l’Intérieur Bruno Le Roux, démissionnaire pour une petite histoire ordinaire d’emplois fictifs, était remplacé par le ministre du Tourisme alors que l’Etat d’urgence est théoriquement toujours actif :  Lire la suite

L’inversion de la courbe du Qatar

——>    Cet article a également été publié le lundi 4 mai 2015 sur           icone_redacteur3

Le Qatar achète 24 Rafale, vive le Qatar ! Vive Le Drian, vive Hollande et vive la France, bien sûr, ne les oublions pas, mais surtout vive le Qatar ! Voilà un son de cloche qu’on n’entendait guère sur notre gauche auparavant, et voir toute la Hollandie s’extasier sur des ventes d’armes à un pays jugé infréquentable quand c’est Sarkozy qui fréquente, c’est presque trop caricatural, et pourtant c’est bien ce qui se passe. Normalement, ou anormalement (on ne sait plus avec notre président normal) « armes + Qatar » aurait dû être la formule gagnante de l’indignation la plus véhémente. Début février, le journal Libération titrait avec satisfaction « Sarkozy, le très cher ami du Qatar », tandis que dans Le Monde, Thomas Guénolé enjoignait l’ancien président de « rompre avec le Qatar » (non sans certaines bonnes raisons, voir suite de l’article). Et maintenant toute la gauche se pâme, se congratule et se félicite d’un aussi beau contrat d’armement. Mieux que de l’incohérence, mieux que de l’amnésie sélective, c’est un concept hollandesque qui est à l’oeuvre : pour le 1er mai, on aura eu droit à l’inversion de la courbe du Qatar.  Lire la suite