Loi « anti-casseurs » : avec Macron, la liberté, c’est dépassé ?

Mise à jour du dimanche 7 avril 2019 : Le Conseil constitutionnel a censuré le 4 avril dernier l’article 3 de la Loi « anticasseurs » (dit article 2 ci-dessous) qui aurait permis aux préfets de prononcer des interdictions de manifester. Pour le Conseil, « les dispositions contestées laissent à l’autorité administrative une latitude excessive dans l’appréciation des motifs susceptibles de justifier l’interdiction ». En effet. Détails ci-dessous :

L’extension constante des interdictions administratives au détriment du judiciaire consacre une augmentation du pouvoir de l’Etat gravement préjudiciable à la séparation des pouvoirs et à nos libertés individuelles.

Le quinquennat d’Emmanuel Macron commençait à peine que c’était déjà bien mal parti pour les libertés ! En effet, sous couvert de mettre fin à l’état d’urgence qui courait depuis fin 2015, le gouvernement a intégré la plupart de ses dispositions administratives dans le droit commun (1er novembre 2017). Lire la suite

Dans « la rue » de Mélenchon, tous les trottoirs sont à gauche

Quand Jean-Luc Mélenchon parle de la légitimité de « la rue », il sous-entend que la seule légitimité politique qui vaille est à gauche.

Ce soir, consécration médiatique suprême pour le grand professionnel de l’insoumission qu’est Jean-Luc Mélenchon : il a été choisi par France 2 pour apporter la contradiction à l’invité principal de L’Emission politique de rentrée qui n’est autre que le Premier ministre Edouard Philippe. Pour contredire, gageons que le leader charismatique de la France insoumise saura s’y prendre ; on connaît son bagout rhétorique. Lire la suite

Loi Travail : Hollande s’est-il tiré une balle dans le pied ?

contrepoints-2Mes deux derniers articles consacrés à la situation intérieure de la France remontent à plus de trois semaines. Après avoir pris quelques chemins de traverse, je braque à nouveau mon regard sur la politique française et j’observe avec inquiétude que non seulement rien n’a changé depuis, mais qu’au contraire tout a empiré, tout a dégénéré, tout est parti en vrille. Comme je n’y décrivais pas le moins du monde une situation idyllique, ni même à peu près paisible, imaginez où nous en sommes aujourd’hui ! Et dans ce contexte qui semble complètement hors contrôle, qui voit pratiquement tous les Français, pour des raisons différentes, se liguer contre le gouvernement, François Hollande s’imaginerait pouvoir être réélu en 2017 fingers in the nose ? De plus en plus difficile à croire. Lire la suite

Merci la CGT, vive la République et vive la France !

Quelle semaine ! Une semaine furieusement française, pourrait-on dire. La presse étrangère nous observe avec un mélange de résignation et d’étonnement, et je suis certaine que vous connaissez tous un Anglais ou un Allemand qui vous a confié ses réflexions désabusées. « Vous les Français, vous marchez sur la tête, il n’y a qu’en France qu’on voit des blocages pareils » m’a expliqué Stefan Berger, ressortissant allemand qui travaille pour un fonds d’investissement et vit en France depuis plus de vingt ans. Il y avait comme une sorte de compassion gênée et interrogative dans sa voix. Lire la suite

Hollande s’emmêle les pompes dans ses pseudo-réformes

Le calendrier fait plutôt mal les choses. A un an de la prochaine élection présidentielle, il était couru d’avance que notre exécutif, dans l’espoir de voir son camp se maintenir au pouvoir, entamerait les grandes manoeuvres du « Ça va mieux », ripolinant en rose brillant quatre ans sans saveur, sauf celle, amère, de la hausse du chômage, des impôts, des cotisations sociales, de la dette et des expatriationsLire la suite