Avenir Lycéen : une bien curieuse histoire de subvention

Fracassante déclaration du ministre de l’Éducation nationale Jean-Michel Blanquer, cette semaine sur France Culture : il n’exclurait pas de supprimer dès l’an prochain toutes les subventions étatiques versées aux syndicats lycéens ! Oh bien sûr, on ne parle que de 250 000 euros par an, une anecdote dans l’océan du « quoi qu’il en coûte » qui constitue dorénavant la mesure de toute action politique. Et de toute façon, face au tollé des bénéficiaires sur le thème « c’est la démocratie qu’on assassine », l’entourage du ministre s’est empressé d’expliquer que rien n’était décidé. Lire la suite

Éducation : chronique ordinaire d’un DÉSASTRE annoncé

Replay du 2 septembre 2021 :  En ce jour de rentrée des classes, l’essentiel du débat éducatif tourne autour des protocoles sanitaires anti-Covid en vigueur dans les établissements scolaires. Mais là n’est pas le plus important.

Mieux vaudrait prendre conscience rapidement qu’un taux de réussite au bac toujours plus mirobolant (93,8 % en 2021) associé à des résultats toujours plus médiocres voire mauvais aux tests internationaux caractérise une illusion qui pèse et pèsera sur l’avenir de la France et des Français.

Mieux vaudrait prendre conscience rapidement que la poursuite de l’égalitarisme social via la multiplication des « sensibilisations sociétales » diverses et variées au détriment des enseignements fondamentaux accroît les inégalités tout en faisant baisser le niveau général de tous les élèves.

Les résultats 2019 du classement scolaire international TIMSS viennent de tomber et c’est une véritable gifle, une de plus, pour nos experts en pédagogisme, pour le ministre de l’Éducation nationale Jean-Michel Blanquer et pour le Président de la République Emmanuel Macron. Qu’on parle des élèves de CM1 ou des élèves de 4ème, qu’on parle de mathématiques ou de science, la France poursuit inlassablement sa dégringolade éducative. Lire la suite

Éducation : découvrez le bulletin des élèves qui entrent en 6ème …

Question corollaire : le mammouth peut-il encore être sauvé ?

En matière d’aptitudes scolaires de nos enfants en lecture, en sciences ou en maths, nous autres Français sommes devenus très familiers des tests internationaux PISA, PIRLS ou autres TIMSS qui nous placent invariablement depuis quelques années à des rangs très médiocres par rapport aux autres pays. Lire la suite

Les recettes d’Aurore Bergé pour l’école : cuculinaires !

Mes amis, je ne voudrais pas vous donner de faux espoirs, mais il semblerait bien que cette fois, ça y est ! On a enfin trouvé le régime parfait pour que notre mammouth national, dans un formidable élan de félicité et de convivialité retrouvées entre parents, profs et élèves, se remette à gambader avec grâce et légèreté vers l’excellence éducative dont les classements internationaux de ces derniers temps ne témoignaient plus guère. Lire la suite

Et la dette SCOLAIRE ?

Dans ce blog, on parle beaucoup des dépenses et des déficits publics français qui s’accumulent depuis 1974 dans une dette publique dangereusement élevée au point de menacer à la fois notre prospérité, notre cohésion sociale et notre liberté. Mais que dire de la « dette » que nous créons avec autant de zèle que d’aveuglement depuis à peu près la même époque dans le champ de l’instruction de nos enfants ? Lire la suite

Keep calm and love math !

Quelques sinusoïdes dominicales personnelles autour des maths et des nombres.

Le mois dernier, le ministre de l’Education nationale Jean-Michel Blanquer a confié au mathématicien Cédric Villani, par ailleurs député LREM de l’Essonne, et à l’inspecteur général Charles Torossian une mission sur l’enseignement des mathématiques en France. Il s’agit de trouver comment donner aux enfants le goût des maths, éventuellement en s’inspirant de l’exemple de Singapour qui caracole en tête de toutes les enquêtes internationales sur le sujet (PISA, TIMSS) tandis que la France, malgré ses nombreux médaillés Fields, à commencer par Villani lui-même, y fait pâle figure. Lire la suite

A l’école avec J. – M. Blanquer

Mise à jour du 5 septembre 2017 : La rentrée des classes a eu lieu hier, occasion de rappeler les réformes envisagées par le nouveau ministre Jean-Michel Blanquer : redonner la confiance, classes dédoublées au CP, introduire de la souplesse dans les rythmes scolaires et revenir sur certains aspects de la réforme du collège du gouvernement précédent (EPI, langues anciennes, classes bilangues …), réformer le Bac et réformer l’APB.
Ce souffle d’air frais sur l’Education nationale sera le bienvenu, à condition qu’il ne donne pas lieu à une débauche de dépenses supplémentaires. Comme dans beaucoup d’administrations, ce ne sont pas les moyens qui manquent mais leur utilisation efficiente. Il semblerait toutefois qu’une rallonge de 1,2 milliards soit prévue pour 2018 …


Jusqu’à mercredi 17 mai dernier, Jean-Michel Blanquer était le Directeur général du groupe ESSEC. Etant moi-même (très) ancienne élève de cette école, sa nomination comme Ministre de l’Education nationale dans le gouvernement d’Edouard Philippe a naturellement capté mon attention et suscité ma curiosité.  Lire la suite