DETTE : et c’est reparti pour la grande illusion keynésienne !

C’est le tube économique de ce début d’été : Vive les déficits et vive la dette ! Ainsi le veut la modern monetary theory (MMT) ou « nouvelle politique monétaire » popularisée aux États-Unis par Stephanie Kelton, la conseillère économique de Bernie Sanders (démocrate d’extrême-gauche), et ainsi le proclame chez nous l’ancien chef économiste du FMI Olivier Blanchard.

Une ritournelle qui ne manquera pas de tintinnabuler plaisamment aux oreilles d’Emmanuel Macron, alors qu’il échoue comme ses prédécesseurs à maîtriser les dépenses publiques, ainsi que la Cour des Comptes vient de nous le rappeler, et alors que notre dette publique frôle dangereusement les 100 % du PIB d’après la dernière publication de l’INSEE. Lire la suite

Budget 2016 : opérations de contes à comptes

—>  Cet article a également été publié le vendredi 18 septembre 2015 sur  logo-cp

Les mises à jour sont en fin d’article.

Nous sommes au mois de septembre, époque traditionnelle de la rentrée des classes, des vendanges et des budgets. Sur ce dernier point, toujours délicat, Michel Sapin, ministre des finances et des comptes publics, a présenté hier (mercredi 16 septembre 2015) les grandes lignes macro-économiques qui présideront à la finalisation du budget prévu pour 2016.  Lire la suite

Le cas Baraque à frites (II)

Cet article fait suite à ma précédente publication Le cas de la Baraque à frites (I) de mercredi 25 mars dernier. En la postant sur les réseaux sociaux, j’avais rajouté une petite punch line d’accroche : « Corporate Finance expliquée à ma fille ». Comme indiqué alors, il s’agit en effet d’expliquer le fonctionnement économique d’une entreprise à travers les situations simples mais représentatives rencontrées par une entreprise fictive, la Baraque à frites d’Arnaud Montebourg. Il me semble que pour aborder cette nouvelle étape, il est préférable de lire d’abord l’épisode I, dans lequel j’avais développé deux situations sur lesquelles j’aimerais revenir.  Lire la suite