Assange – et quand bien même serait-il un imposteur…

Contexte : Il y a une semaine, le 11 avril 2109, l’Équateur a révoqué l’asile diplomatique qu’il avait accordé en 2012 au fondateur de WikiLeaks Julian Assange dans son ambassade londonienne. Celui-ci se retrouve ainsi confronté à plusieurs poursuites judiciaires, essentiellement pour piratage informatique de documents confidentiels vis-à-vis des États-Unis en 2010, pour agression sexuelle(1) en Suède et pour non-respect de sa liberté sous caution au Royaume-Uni. Il a été arrêté dans la foulée par les autorités britanniques qui ont révélé agir aussi pour le compte des États-Unis, lesquels ont demandé son extradition. Lire la suite