Présidentielle 2022 : et à gauche, il ne manquait plus que Taubira…

Mise à jour du mercredi 2 mars 2022 : Faute des parrainages nécessaires et de soutien à gauche, Christiane Taubira met fin à sa candidature présidentielle.

Mise à jour du dimanche 30 janvier 2022 : Comme prévu, Christiane Taubira remporte la primaire populaire. Dans son discours de victoire, elle appelle au rassemblement des autres candidats de gauche… qui rejettent son offre.

Quel pataquès ! Une gauche éclatée réduite à un petit 25 % des intentions de vote ; des candidats favorables à l’union à condition qu’elle se fasse sur leur nom ; une primaire populaire spécialement organisée pour obtenir le rassemblement mais dont la plupart des « candidats », Mélenchon, Roussel, Jadot, Hidalgo, enrôlés sans leur consentement, récusent tour à tour la légitimité ; des militants en grève de la faim pour inciter les têtes de liste à se rallier à cette primaire Lire la suite

Portraits 2022 : Valérie Pécresse ou la libérale en roues « Libres ! »

Mise à jour du samedi 4 décembre 2021 : Suite au vote des adhérents LR (140 000 inscrits et participation de 82 %), Valérie Pécresse a été élue candidate présidentielle des Républicains avec 61 % des voix contre 39 % à son challenger Eric Ciotti. Les candidats malheureux du 1er tour Barnier, Bertrand et Juvin s’étaient ralliés à sa candidature.

On ne sait pas encore sous quelle forme exacte sera désigné le candidat des Républicains (LR) en vue de l’élection présidentielle de l’an prochain, mais une chose est d’ores et déjà certaine : que ce soit dans ou hors primaire, les candidatures s’accumulent follement – à tel point que l’on se demande si dans bien des cas, il ne s’agirait pas plutôt de marchander plus ou moins habilement un futur poste ministériel, y compris auprès des deux candidats de tête Macron et Le Pen. Après tout, il y a le précédent Le Maire… Lire la suite

Portraits 2022 : David Lisnard ou le libéral de la Croisette

Info du 29 août 2021 : Le maire de Cannes David Lisnard a laissé entendre cet été qu’il pourrait participer à une primaire de droite si elle avait lieu, mais comme il est également le candidat adoubé par le sortant François Baroin pour prendre la tête de l’Association des maires de France (AMF) en novembre, sa candidature présidentielle semble perdre en actualité. —> Confirmé sur Twitter le 27 septembre.

Il fut un temps, dans les années 2014 à 2016, où le maire Les Républicains (LR) de Cannes David Lisnard noyait littéralement Emmanuel Macron sous un déluge de SMS à tel point que sa propre épouse s’imaginait qu’il avait une maîtresse ! À cette époque, il poussait inlassablement le jeune ministre de l’Économie de François Hollande à se présenter à la présidentielle de 2017, lui promettant même de l’aider à « tout exploser dans le Sud » ! Lire la suite