Bienvenue au pays du 1er avril permanent !

Parmi les nombreux poissons d’avril qui frétillent dans nos eaux administratives avec une désespérante réalité, voici l’histoire abracadabrante mais vraie des fonds européens LEADER pour le développement rural qu’il va peut-être falloir rendre.

Le 7 mars dernier, le Sénat fut le théâtre d’une scène très inhabituelle. Loin des « ça va mieux » et autres satisfecits que nos dirigeants ne manquent jamais de se décerner, le ministre de l’Agriculture Didier Guillaume s’adressait aux sénateurs en des termes particulièrement angoissants :

« Je ne vais absolument pas vous rassurer parce que la situation n’est pas rassurante ! »

Lire la suite