Emmanuel Macron à la recherche du EN MÊME TEMPS perdu

Info du 22 juin 20 h 08 : Emmanuel Macron écarte pour l’instant l’idée d’un gouvernement d’union nationale, pense trouver une « majorité plus large » pour gouverner et s’accroche à un échange positif entre l’exécutif et le législatif pour avancer au service des Français. Hormis l’immense progrès d’avoir bouclé l’affaire en moins de huit minutes, une allocution type soir d’élection qui n’apporte pas grand chose. 

Emmanuel Macron devrait être content. Le « en même temps » qui a fondé son accession initiale au pouvoir, ce mode d’action qui consistait à aller chercher les bonnes idées partout où elles se trouvaient, sur sa gauche comme sur sa droite, tout en faisant de sa ligne politique un objet composite se revendiquant « ni de droite ni de gauche » a été si bien adopté par les Français qu’ils se sont dotés d’une Chambre des députés particulièrement apte à obliger le Président de la République à considérer toutes les forces en présence dans l’Hémicycle. Lire la suite

Éducation nationale : Pap Ndiaye est-il l’homme de la situation ?

Les épreuves de spécialités du baccalauréat 2022 qui se sont tenues il y a une dizaine de jours ont ramené la question de l’enseignement des mathématiques et des sciences sur le devant de la scène éducative.

Si vous vous souvenez, au début de l’année, les sociétés savantes de mathématiques s’étaient alarmées du fait qu’au nouveau lycée, seuls 59 % des élèves de terminale générale suivaient un enseignement de maths contre 90 % avant la réforme du lycée de 2019. Lire la suite