COVID : Alléger les contraintes ? Mais FAITES-LE, M. le Président !

Cet article est la suite de Pass sanitaire : perseverare diabolicum publié ici le 31 août 2021.

Décidément, en matière de Covid, Emmanuel Macron et son gouvernement s’y entendent pour souffler perpétuellement le chaud et le froid.

Dans un récent échange avec des passants qui s’est tenu au moment où l’on apprenait que le taux d’incidence de l’épidémie était repassé sous la barre des 100 cas par semaine pour 100 000 habitants au niveau national (79,2 au 16 septembre), le Président de la République avait à peine évoqué la possibilité « d’alléger un peu les contraintes » dans certains départements (on pense immédiatement au pass sanitaire) que ses services nous invitaient promptement à ne surtout pas « surinterpréter » ses propos. Lire la suite

PASS SANITAIRE : perseverare diabolicum

Info du 12 septembre 2021 : Le ministre de la santé du Royaume-Uni a annoncé que son  gouvernement renonçait à instaurer un pass sanitaire en Angleterre en raison du taux élevé de vaccination de la population… Qui est à ce jour légèrement inférieur à notre couverture vaccinale française… Cherchez l’erreur…

Victoire, victoire, Emmanuel Macron a réussi son pari vaccinal ! L’objectif d’avoir 50 millions de primo-vaccinés à fin août débordera nettement sur le mois de septembre, mais après un démarrage laborieux, et grâce à des menaces, pardon, des méthodes de persuasion redoutablement, pardon, démocratiquement efficaces du style « pas de vaccin → pas de cinéma, pas de restau, pas de job », la France est parvenue à se hisser au 5ème rang mondial pour la couverture vaccinale, devançant l’Allemagne, les États-Unis et même les champions des débuts comme Israël et le Royaume-Uni ! Lire la suite

Concilier vaccination et liberté

Au rayon des records douteux qui valent régulièrement à la France le titre de championne du monde, on commence à bien connaître le niveau cataclysmique de ses dépenses publiques et de ses prélèvements obligatoires. Mais la singularité française dépasse largement ce cadre comptable. Mercredi 19 juin dernier, on apprenait via une vaste étude réalisée en 2018 par l’institut Gallup pour le compte de l’ONG Wellcome que la France est le premier pays sur 144 pour la défiance de sa population vis-à-vis de la sûreté (safety) des vaccins (33 %). Lire la suite