Anne HIDALGO résumée en trois mots : victime, VICTIME, victime !

Anne Hidalgo se voit comme l’une des rares femmes au monde à exercer le pouvoir politique au plus haut niveau. Selon elle, sa réélection triomphale à Paris est là pour témoigner que ses administrés adorent tellement son travail à la tête de la capitale qu’ils en redemandent. Quant à son programme présidentiel pour 2022, on chercherait longtemps avant de trouver engagement plus résolu en faveur du progrès social et écologique.

Et pourtant, malgré toutes ces belles qualités auto-proclamées, les nuages persistent à s’accumuler sur la tête de l’élue parisienne. Lire la suite

Salaire des profs : HIDALGO pique sa crise de Quoi qu’il en Coûte

L’affaire mijotait depuis un bon moment et le terrible suspense est enfin levé : Anne Hidalgo sera bien la candidate du PS dans la course à l’Élysée de 2022 en dépit des déclarations rigoureusement inverses qu’elle répandait dans la presse en 2020 quand elle briguait sa propre succession à la mairie de Paris. Que ne serait-elle pas capable de raconter pour obtenir l’attention des électeurs ! Lire la suite

HIDALGO : et dire qu’il y a des gens pour la vouloir présidente…

Le Conseil de Paris qui s’ouvre ce mardi 6 juillet 2021 promet d’être assez rock’n roll. Il y sera en effet question de l’épineux dossier du temps de travail des 55 000 fonctionnaires de la capitale. Figurez-vous qu’il est fortement question de les faire travailler « plus », ce qui plonge tous les syndicats et la plupart des élus de gauche dans des transes effroyables. Halte à l’oppression des travailleurs ! Pas une minute de plus ! clament-ils à l’unisson depuis plusieurs mois. Lire la suite

Union des gauches en 2022 : Ouf, Mélenchon n’en veut pas !

Jean-Luc Mélenchon voyage actuellement en Amérique latine afin d’assister prochainement à la Journée de la Terre en Bolivie. Sachez, chers lecteurs, que contrairement à ce que les macronistes et les lepénistes racontent par pure médisance politicienne, ce n’est absolument pas une partie de plaisir car rien ne lui est plus pénible que de traîner une valise à roulettes dans le dédale des couloirs et des escalators de l’aéroport de Madrid. Lire la suite

HIDALGO : ce qu’elle promet… ce qu’elle fait… et 2022

Info du 13 septembre 2021 : Anne Hidalgo a officialisé hier sa candidature à l’élection présidentielle de 2022 et devrait sans problème obtenir l’investiture du PS. Retour sur les qualités, disons, particulières, de la maire de Paris (Replay) :

Ce n’est un mystère pour personne, Mme Hidalgo pense très fort à la course élyséenne de 2022. Oh bien sûr, elle n’évoque ce sujet qu’avec la plus grande modestie et tout le désintéressement possible, comme le veut depuis toujours le petit savoir-vivre de l’hypocrisie politicienne. Pour l’instant, il n’est donc question pour elle que de prendre « toute sa part » à la future élection présidentielle en contribuant au débat d’idées qui ne manquera pas d’animer la future campagne électorale. Lire la suite

Hidalgo : sous les pavés, les taxes!

Je crois que je l’ai déjà écrit ici à plusieurs reprises : la politique très en vogue actuellement du « quoi qu’il en coûte » financé par de la dette publique à gogo accompagnée de la promesse jurée crachée qu’il n’y aura pas de hausse d’impôt se traduira inéluctablement un jour par l’augmentation de la pression fiscale.

Et quand je dis « un jour », je ne parle nullement des élusives calendes grecques mais du Conseil de Paris d’après-demain (17 novembre 2020) qui doit se prononcer sur la « création de recettes budgétaires » quatre mois après la réélection d’Anne Hidalgo sur la promesse de geler les impôts lors de son nouveau mandat. Lire la suite

PARIS : Villani se lance à son tour dans « la politique autrement »

Mise à jour du dimanche 15 septembre 2019 : D’après un sondage Ifop-Fiducial, le premier après l’annonce de candidature de Villani, Hidalgo (PS) obtiendrait 24 % des voix, Griveaux (LREM) 17 % et Villani (dissident LREM) 15 %. Une liste LR menée par Rachida Dati recueillerait 14 % et la liste EELV 13 %.

Faire de la politique autrement, ne serait-ce pas tout bêtement faire de la politique à la mode en s’imaginant être plus… intelligent, compétent, légitime, etc. que tous les autres ? En s’imaginant être l’Élu de ses concitoyens plutôt qu’un élu parmi d’autres ?

Jubilez, électeurs Parisiens, la dimension environnementale et climatique de votre ville ne sera pas négligée lors de la course municipale de mars 2020, bien au contraire ! Car voici maintenant que Cédric Villani entre en scène avec l’ambition déclarée de faire de la politique « autrement », de se mettre « en mouvement » (par opposition à « en marche »), bref, de devenir « le premier maire véritablement écologiste de Paris » ! Lire la suite

Griveaux : « Paris et moi », et moi, et moi, et moi !

Mise à jour du 14 février 2020 : À un mois des municipales, et alors que les sondages le placent en 3ème position après Anne Hidalgo et Rachida Dati, Benjamin Griveaux se retire de la course parisienne après la diffusion de vidéos datant de 2018 le montrant en train de se masturber. C’est une stricte affaire de vie privée qui en dit long sur les coups bas en politiques, mais qui en dit long aussi sur le combo « hubris démesurée / manque de jugeote affligeant » des hommes politiques dans son genre.

Info du 16 février 2020 18 h : La ministre de la santé Agnès Buzyn succède à Benjamin Griveaux à la tête de la liste LREM pour Paris 2020.

Retour sur le parcours d’un homme peu inspiré et peu sympathique, même sans cette affaire :

C’est donc Benjamin Griveaux, « marcheur » de la première heure, ancien porte-parole du gouvernement Philippe et député de Paris, qui portera les couleurs parisiennes de la République en Marche (LREM) lors des municipales de 2020. Ainsi en ont décidé la semaine dernière la Commission d’investiture puis le bureau exécutif du parti après l’audition des trois prétendants en lice, non sans soulever quelques rancœurs du côté du candidat malheureux Cedric Villani. Lire la suite

« D’accord, Macron, c’est pas ça. Mais qui d’autre, alors ? »

Je préfère vous prévenir d’entrée de jeu, je n’ai aucune réponse à cette question. Mais j’ai malgré tout une suggestion : Et si on arrêtait les blablas politiciens lénifiants ? Et si on commençait à dire les « choses de la France » telles qu’elles sont ?

Emmanuel Macron va bientôt conclure deux ans de mandat et il est en train de se planter. Ce constat que j’ai dressé à plusieurs reprises, d’abord sous forme de doutes sur sa capacité ou même sa volonté à emmener la France vers plus de liberté puis, à mesure que le temps a passé, sous forme du simple enregistrement des faibles réalisations effectives – ce constat, donc, s’est d’abord heurté à la « macronmania » qui a follement saisi une bonne partie de l’opinion et des médias au lendemain de l’élection présidentielle. Lire la suite

Paris 2020 : Hidalgo dégaine le mot magique ! #Gratuit

Mise à jour du vendredi 12 octobre 2018 : Conformément à sa promesse (électorale, « opportuniste » a même dit Bruno Julliard !) de mettre à l’étude la gratuité des transports en commun à Paris, Anne Hidalgo organise aujourd’hui à l’Hôtel de Ville un grand débat citoyen sur le sujet. Malheureusement pour elle, un rapport commandé par Valérie Pécresse, présidente d’Ile-de-France Mobilités, a rendu des conclusions entièrement négatives le 2 octobre. Retour sur une très mauvaise idée :

Anne Hidalgo a annoncé en début de semaine qu’elle allait lancer une étude sur la gratuité des transports en commun pour les Parisiens. Gratuité : le mot magique est lâché ! A voir les élus d’opposition au Conseil de Paris ironiser sur le mode « Que la campagne des municipales 2020 commence ! » et à entendre Benjamin Griveaux, porte-parole du gouvernement et potentiel candidat LREM à Paris, juger l’annonce « un peu électoraliste à deux ans de l’élection », pas de doute, ce qui est lancé, c’est surtout l’opération de charme pour la réélection de la dame. Lire la suite