Rixe Boyard Hanouna ou la question de l’indépendance des médias

Cyril Hanouna est très loin d’avoir la finesse d’un humoriste. Il serait plutôt du genre amuseur public, façon petit rigolo de la classe qui subjugue ses petits camarades par son aplomb et désespère son institutrice. Son truc, manifestement, ce sont les coquillettes versées dans le slip d’un chroniqueur, histoire de vérifier le proverbe « avoir le cul bordé de nouilles », le tout bien enveloppé dans un prêt-à-penser frappé au coin de la médiocrité, comme on a pu s’en rendre compte à l’époque des débats sur l’affaire Mila et les caricatures de Charlie Hebdo.

Il lui arrive cependant de faire de l’humour involontaire. Lire la suite