Au gouvernement, tout le monde il est « cou-ra-geux » ! 😉

C’était la grosse déprime, au gouvernement, depuis l’été. Benalla, Hulot, Collomb, remaniement sous pression, mauvaises nouvelles sur la croissance et le chômage, grogne des automobilistes – difficile de passer à côté du spectaculaire syndrome d’effondrement du macronisme qui s’est abattu d’un seul coup d’un seul sur notre exécutif. Et ce n’était certainement pas la lugubre intervention télévisée donnée il y a quinze jours par un Emmanuel Macron décidément bien fatigué qui pouvait inverser la tendance. Lire la suite

François de Rugy : MI-NISTRE ! (Ah oui, j’oubliais, à l’écologie)

Mise à jour du mardi 16 juillet 2019 : Le ministre de l’écologie François de Rugy a démissionné suite aux révélations de Mediapart sur sa « vie de château » aux frais du contribuable.

Commencerait-il à « y » penser en se rasant ? François de Rugy a toujours voulu être ministre. Avant quarante ans si possible. Aujourd’hui, il a 44 ans et c’est enfin chose faite. Tout sourire mercredi 5 septembre dernier pour son premier Conseil des ministres, assis à la droite d’Edouard Philippe comme le veut son rang de ministre d’Etat et troisième personnage du gouvernement (photo ci-dessous), se prend-il maintenant à évaluer la distance qu’il lui reste à parcourir pour atteindre Matignon et, pourquoi pas,  L’Elysée ? Lire la suite

Avec Philippe, le changement, c’est normand    !

Info du 3 juillet 2020 : Édouard Philippe a remis ce matin la démission de son gouvernement au Président de la République. Le « Monsieur Déconfinement » Jean Castex lui succède au poste de Premier ministre.

L’histoire politique d’Edouard Philippe a véritablement commencé il y a 3 jours, le lundi 15 mai 2017, avec sa nomination au poste de Premier ministre d’Emmanuel Macron. Avant cela, comme député-maire du Havre, membre des Républicains (LR) et porte-parole d’Alain Juppé pendant la campagne des primaires de droite, il était certes connu de ses amis politiques et de ses administrés. Mais la France ignorait tout de lui. On nous avait promis des « nouveaux visages », en voici au moins un. Lire la suite