Martine Aubry : trois petits tours et puis s’en va ?

Replay du 29 novembre 2019 : Ça y est, Martine Aubry s’est officiellement portée candidate à la mairie de Lille ! Après avoir dit qu’elle ne briguerait pas un 4ème mandat. Mais tout comme elle a souvent poussé quelques coups de gueule par tribunes interposées dans la presse pour dénoncer la politique de riches de François Hollande, il n’est pas question de laisser Lille « devenir ce que la France devient aujourd’hui, c’est-à-dire [un pays où] seuls les plus riches sont aidés. » Tiendra-t-elle la distance, coincée qu’elle est entre l’Insoumis Quatennens et sa propre ex-directrice de cabinet Violette Spillebout qui roule maintenant pour LREM ? On l’a si souvent vue faire « trois petits tours et puis s’en va » …

À la faveur de la loi Travail qui divise profondément la gauche jusque dans les rangs éclatés du parti Socialiste, Martine Aubry revient sur la scène nationale, et comme souvent, c’est par la gauche qu’elle refait parler d’elle. « Trop, c’est trop ! » s’est-elle exclamée avec Daniel Cohn-Bendit, Benoit Hamon, Christian Paul, Axel Kahn et quelques autres dans une tribune intitulée « Sortir de l’impasse » publiée fin février 2016 dans Le Monde. Lire la suite

Tribune Montebourg & Pigasse : Ego, culot et puis plus rien

—–>   Cet article a également été publié le mercredi 10 juin 2015 sur     logo-cp

Le congrès du Parti socialiste qui s’est tenu à Poitiers ce week-end promettait d’être assez ennuyeux, mais grâce aux efforts non concertés de Manuel Valls d’un côté et d’Arnaud Montebourg associé en double messieurs avec Matthieu Pigasse de l’autre, il a pris des proportions sportives inattendues.  Lire la suite