Sur les routes comme dans la vie, c’est la liberté qui responsabilise

Mise à jour du 12 février 2018 : Les chiffres de la mortalité routière 2017 en France font état d’un nombre total de tués sur les routes de 3456, soit une baisse par rapport à 2016. La décision soi-disant « héroïque » d’Edouard Philippe de baisser la vitesse de 90 à 80 km/h sur les routes secondaires ressemble de plus en plus à un coup politique.

L’un des points centraux du libéralisme – et ce qui en fait toute la beauté pratique et morale à mes yeux – réside dans son appel constant à la responsabilité individuelle. Contrairement à ce qui est cru trop hâtivement par ses détracteurs, l’homme n’est pas invité à faire ce qu’il veut sans égard pour son prochain, mais il a la possibilité de faire ce qu’il veut dans la limite des droits naturels des autres, qui sont aussi les siens, à savoir la liberté, la propriété et la sécurité. Le libéralisme est fondamentalement une philosophie du respect des autres et de la responsabilité personnelle. Lire la suite

Vécu : le stage récup’ de points !

Ou : Tous coupables et heureux de l’être, c’est pour notre bien !

Oui, Arnaud Montebourg pourrait battre Manuel Valls au second tour de la primaire de gauche – pardon, Primaires citoyennes, restons dignes. Oui, Emmanuel Macron attire plus de 2 000 personnes dans ses meetings (et dit son plaisir à venir en terre socialiste) quand notre ex-Premier ministre en rassemble difficilement 200. Oui, Manuel Valls nous a sorti hier le « droit d’inventivité » pour couvrir ses multiples revirements politiciens sous un concept lourd de branchitude commode. Oui, lui aussi a dû se rendre à l’évidence préférée de Vincent Peillon : le problème de la France, c’est le catholicisme qui inonde de son obscurantisme le programme du candidat de droite ! Lire la suite