The strange case of Brother Emmanuel and Mister Macron

L’agenda des grandes rencontres internationales a bien fait les choses. A peine élu à la tête de l’Etat, Emmanuel Macron a pu se montrer en compagnie des principaux dirigeants de la planète. A Bruxelles jeudi 25 mai dernier pour l’OTAN, à Taormina ce week-end pour le G7 ou à Versailles avant-hier pour inaugurer une exposition consacrée à Pierre le Grand, c’est à Merkel, May, Trump et Poutine qu’il a parlé, c’est sur la scène mondiale qu’il a déboulé, l’air de dire : Attention, me voilà !  Lire la suite